• Réflexions sur le couple

     

    Réflexions sur le couple

     

    Sur le chemin du retour conscient à la source, nous sommes habitués à voir notre vie, nos relations, notre environnement,… , être remis en question. Nous apprenons à accepter cette remise en question, à l’accueillir. Nous apprenons à sortir de la position de victime pour s’interroger sur ce que la vie et à travers elle, nous-mêmes, nous envoie comme message, comme « challenge » à relever pour notre évolution. Nous apprenons l’humilité, nous apprenons à ne rien savoir, à nous défaire de nos croyances limitantes, à changer de points de vue, de fonctionnement, etc…

     

    Il m’apparaît qu’un des domaines particulièrement touché en ce moment est celui de la relation de couple.

     

    On nous parle depuis longtemps de la réconciliation du masculin et du féminin, du couple intérieur,… Et bien, il me semble que c’est maintenant ! C’est maintenant qu’il nous est demandé de mettre en œuvre notre unité intérieure, laquelle pourra se refléter dans un couple extérieur.

     

    C’est le moment de lâcher les anciens fonctionnements de couple basés sur la dépendance et la peur. « Chacun autonome, main dans la main », serait la direction proposée.

     

    Ainsi, la vie nous met dans des situations, parfois extrêmes, pour que nous comprenions comment nous avons fonctionnés jusque-là et que ça doit changer. Ce n'est pas « Léa et Léo », c'est la Femme et l'Homme en général, qui doivent adopter une autre manière d'être ensemble.

     

    Nous sommes mis au travail sur le changement de posture dans le couple. C'est la question du passage des anciennes énergies aux nouvelles dans le domaine du couple. Dans ce processus, c'est la femme qui est initiatrice, après, l'homme suit ou non. C’est pourquoi, on observe souvent un décalage entre l’homme et la femme.

     

    Il s’agit d’intégrer que nous n’avons pas besoin d’un autre, que nous avons tout en nous pour être heureux et remplis seuls. A partir de là, nous pouvons partager avec l’autre.

     

    Et pour "donner de l'eau au moulin", un texte partagé par Divine Copine (http://www.divinecopine.com/#) :

     

    La quête de l’Amour profond

      

    Nous avons tous éprouvé par moments le désir très, très ardent d’être aimés, d’être reconnus et acceptés pour ce que nous sommes tout au fond de nous. Cet intense désir n’a pas seulement été un catalyseur physique nous incitant à trouver des compagnons d’âmes, assurant ainsi notre survie en tant qu’espèce humaine par la procréation. Mais d’un point de vue plus cosmique, il s’agit de la mémoire subconsciente, profondément ancrée dans nos âmes, d’avoir été déchirés en morceaux, d’avoir été séparés de notre « moitié de Flamme Jumelle ». Ceci afin que nous puissions vivre le voyage de la séparation par l’incarnation sur le plan de la dualité, de la polarité. Ce fervent désir d’amour ne concerne pas forcément uniquement la recherche d’une relation ou d’un partenaire romantique; il s’agit de la guérison et de la réunion de toutes les parties fragmentées du « Soi », fragmentation qui s’est produite au cours des vies, dans toutes les dimensions, toutes les expériences vécues dans le retour à notre état « d’unicité ». Sur le plan humain, ce désir ardent est le catalyseur pour procréer; sur le plan spirituel, c’est le catalyseur pour se retrouver.

     

    Les Flammes Jumelles sont la déchirure extérieure, puis la réintégration ou la réunion de ce qui fut entier. C’est l’immense pourvoir de la Création. C’est le pouvoir de la fusion atomique et de la destruction atomique dans l’univers. Nous portons tous en nous ce pouvoir et ce potentiel. Quand ils se réverbèrent vers nous par l’entremise des autres, les aspects Âmes sœurs et Flammes Jumelles se révèlent à nous pour nous accompagner vers la maîtrise. Les aspects les plus intenses de Flammes Jumelles que nous puissions rencontrer ont le pouvoir de déclencher en nous une fusion atomique ou une destruction atomique (fission). Le voyage concerne l’amour de soi, les Flammes Jumelles réfléchissent parfaitement là où nous en sommes de notre voyage.

     

    S’il nous reste encore à guérir notre soi fragmenté, et que nous sommes empêtrés dans nos égos et nos jugements, faire face à un aspect de Flammes Jumelles correspondrait très probablement à grossir mille fois nos blessures non cicatrisées. Dans cet état, les aspects Flammes Jumelles expérimentent bien souvent en se réunissant une telle instabilité qu’il n’est pas rare qu’elles se tuent l’une et l’autre, pensant que c’est la seule façon pour elles d’échapper à l’intensité de ce miroir. C’est une destruction atomique. C’est en partie la raison pour laquelle les paires de Flammes Jumelles s’incarnent physiquement rarement ensemble en même temps.

     

    D’un autre côté, quand le soi fragmenté a été guéri, qu’il est redevenu « Entier » en chaque personne, quand elles (en tant qu’aspects de Flammes Jumelles) se réunissent, leur union à le pouvoir d’une fusion atomique touchant profondément toute forme de vie au-delà de leur union personnelle.

     

    Au cours de l’union de Flammes Jumelles, dans l’étape culminante de ce niveau de relation consciente, les Âmes jumelles transmutées et éveillées se préparent maintenant à l’union interdimensionnelle et cosmique. Fusionner de cette façon ne peut être à la portée d’une conscience ordinaire. Très peu d’être choisissent d’entreprendre ces initiations très intenses. Cependant, il y a un nombre croissant de couples sur ce chemin exigeant et noble.

     

    Extrait du livre « L’UNION DE FLAMMES JUMELLES »
    de Claire Heartsong et Catherine Ann Clemett.
    Claude

     

    Avec tout mon amour,

    Valérie Lamour